mardi 25 octobre 2011

AU SOMMET, LE CHAMPAGNE Veuve A. DEVAUX

Veuve A. DEVAUX Veuve A. DEVAUX

Veuve A. DEVAUX


Laurent et Marie Gillet
Domaine de Villeneuve - BP 17
10110 Bar-sur-Seine
Téléphone :03 25 38 30 65
Télécopie : 03 25 29 73 21
Email : info@champagne-devaux.fr
Site : www.champagne-devaux.fr

La seule cave, dirigée notamment par la charmante Marie Gillet, à cette place de Premier Grand Vin Classé. Fondée en 1846 par les frères Jules et Auguste Devaux, elle fut reprise, après eux, par Mme veuve Auguste Devaux. En 1986, ses descendants, soucieux de perpétuer cette marque prestigieuse, en ont confié la destinée à un grand groupe de producteurs champenois. Aujourd'hui, la maison Veuve A. Devaux est installée dans le cadre magnifique du Domaine de Villeneuve. “Notre gamme D Premium 2010 est unassemblage de 50 % Pinot Noir et 50% Chardonnay, nous précise Michel Parizot, Chef des Caves Devaux. J'ai pour habitude et c'est une particularité des Champagnes Devaux, d'assembler les vins avec une partie de vin (20% environ) qui n'a pas fait de fermentation malolactique, je la bloque volontairement. Je trouve que cela apporte de la fraîcheur, élargit la palette aromatique en donnant des notes de fruits frais très agréables. On obtient un peu moins de notes beurrées qui parfois alourdissent les champagnes. Cela apporte de la vivacité en bouche et de la fraîcheur au nez. Autre particularité de la Maison Devaux, pour l'élaboration du champagne de la gamme “D” Premium, nous sélectionnons des parcelles, nous travaillons en collaboration avec des viticulteurs volontaires, des techniciens de la coopérative et moi-même. Nous faisons des “tournées” de parcelles avant les vendanges pour estimer la maturité et la qualité des grains. Nous privilégions les vieillesvignes, les meilleurs terroirs, nous cherchons l'équilibre idéal entre maturité et acidité, pour obtenir donc de la fraîcheur dans nos champagnes. Nous avons donc répertorié un éventail des meilleures parcelles. Les jus issus de ces parcelles seront vinifiées à part, nous faisons même des cœurs de cuvée pour apporter de la complexité et de la garde. Nous les assemblons ensuite pour obtenir la gamme “D”. Nous gardons nos vins de réserve en foudres, nous pratiquons aussi le solera, grâce à ces différentes opérations nous affinons notre technique. Je fais cela depuis des années. Les vins anciens sont “rajeunis” par l'apport de vins jeunes, cela apporte beaucoup de complexité, je pratique les fermentations en fûts pour partie... ce sont mes petits secrets de cave. J'essaye d'obtenir le maximum de qualité avec notre matière première. Même avec toutes les techniques œnologiques, si je n'ai pas de beaux raisins, je ne peux pas vinifier de bons champagnes d'où l'importance primordiale de la sélection parcellaire et du talent de nos amis vignerons. C'est intéressant pour une coopérative de motiver ainsi ses adhérents en les faisant participer à des dégustations, en leur expliquant notre démarche qualité. Nous faisons appel au volontariat et cela fonctionne très bien, c'est fondamental pour la Maison Devaux. Cela fait 20 ans que je travaille ici, j'ai vu la progression de notre notoriété, maintenant la Maison Devaux est reconnue pour la qualité de ses Champagnes, nous ne faisons pas des quantités astronomiques, nous nous appliquons à faire de notre mieux avec nos amis adhérents.” Superbe Cuvée D 2002, friand en bouche, assez généreux sans aucune lourdeur, d'un très bel équilibre, avec des arômesbien évolués mais soutenus par une belle fraîcheur de brioche, de pâte sablée, de menthol, de citron confit et de fruits secs qui flattent le nez et le palais. Nous avons sorti notre D Millésime 2002 à l'automne, précise Marie Gillet, et sortirons au moment de Vinexpo le Drosé en magnum, ce qui fait que toute la collection (D, D rosé, Ultra D et D millésimes) sera aussi proposée en magnum. D'autre part nous présenterons à Vinexpo le nouveau packaging de notre gamme classique”. La Cuvée D rosé est très élégante, fine et fruitée, aunez dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, tout en subtilité aromatique, d'une belle longueur en bouche. Avec seulement 10% de vin rouge, il est très peu coloré, c'est vraiment un rosé d'apéritif, d'une grande fraîcheur avec 40% de Chardonnay, d'une belle vivacité en bouche. La cuvée Millésimée, pure Chardonnay, est dans la lignée, marquée par les fleurs (narcisse, chèvrefeuille), la pomme et le pain grillé, la marque de fabrique du Chardonnay, une cuvée typée, vraiment réussie. Superbe Ultra D de Devaux (66% de Pinot Noir et 34% de Chardonnay, de la Côte des Bar et de La Côte des blancs, 25% de vins de réserve élevés enfoudres) : “nous avons choisi de présenter le vin tel qu'il est, explique Michel Parizot, sans apport de liqueur, le vin est sans dosage. Un champagne à déguster à n'importe quel moment de la journée ou avec un cigare léger. Pour réaliser ces cuvées, je privilégie lesvins qui ont quand même cinq à six ans de bouteille, le champagne est arrondi et, ainsi, c'est la minéralité et la fraîcheur qui ressortent”. Le vin est très parfumé, alliant finesse et longueur, aux nuances de pêche et de citronnelle, très rafraîchissant. Dans la lignée, la Grande Réserve brut, à laquelle une dominante de Pinot Noir confère puissance et longueur en bouche, et le Chardonnayapporte à la fois vivacité et finesse, est un champagne très bien dosé, fin et riche à la fois, qui fleure l'amande, à la mousse fine et légère, aux arômes intenses en finale, à dominante de noisette et d'abricot, une cuvée harmonieuse et savoureuse, de belle structure comme ce Blanc De Noirs, un champagne qui associe élégance et charpente, finesse et densité, avec des senteurs subtiles aux notes de brioche et de fleurs blanches. Profitez-en pour découvrir “Devaux, Domaine en champagne”. C'est le nom de ce lieu d'accueil spécifique afin de recevoir leurs hôtes de marque. Le tout dans une maison du XVIIIe, avec pigeonnier classé et serre. Une ambiance chaleureuse et délibérément contemporaine sans se départir des “codes champagne”…